Cyclovino 🚲 Michel Riouspeyrous

Le Guide de la semaine octobre 2019

Il y a quelques semaines, nous rencontrions Michel Riouspeyrous du domaine d’Arretxea « la Maison de Pierre » à Irouleguy.
SĂ©quence souvenirs de ce moment partagĂ©…

« On commence par se mettre autour de la table et, très vite, la conversation s’engage.
Michel nous montre des photos du domaine, depuis sa création il y a 25 ans jusqu’à aujourd’hui. Rome ne s’est pas faite en un jour, Arretxea non plus !
Ses parents étaient éleveurs, donc, logiquement, Michel a commencé sa carrière dans cette voie. Il nous explique que pour éviter le service militaire, à l’âge de 20 ans, il s’est engagé sur des projets humanitaires.
Pendant 6 mois, il est parti voyager dans la pampa d’Amérique du sud pour vivre avec les gauchos et comprendre leur culture. Puis pendant 2 ans au Sénégal pour rejoindre les Peuls, une communauté locale à qui il a ensigné des méthodes d’élevage occidentales.
Il nous raconte qu’avec un ami, il est parti en moto et a traversĂ© le dĂ©sert du Sahara et l’Atlas pour rentrer en Europe.
Michel, le Che Guevara du jaja.
Il nous montre les photos de son périple, qui en disent long sur la beauté de ce continent.

C’est en Afrique qu’il rencontre sa moitiĂ©, ThĂ©rèse.
En rentrant en France, il devient enseignant dans un lycée agricole pour former de futurs éleveurs. Nous sommes alors au milieu des années 80, une époque où le chimique et l’agriculture intensive se développent à très grande vitesse.
Michel n’a plus foi en ce qu’il enseigne.
«Un jour, je suis rentré et j’ai jeté mon cartable ».
S’en est trop.
Il veut mener sa révolution et c’est dans la viticulture qu’il va la lancer.
Hasta siempre !
En 1988, il commence le terrassement de ses parcelles et la plantation des vignes.
Un travail monstre mais qui s’avère nécessaire pour exploiter la vigne au Pays-Basque.
Par chance, le temps est radieux le jour où nous lui rendons visite, ce qui nous donne la possibilité d’aller jeter un œil sur son vignoble.

8,5 hectares presque d’un seul tenant, sur une butte qui s’élève au sommet du village. Ceux-ci sont conduits, depuis leur plantation, en agriculture biologique et, depuis 1998 en biodynamie.
Pour tirer le meilleur de ses vignes, Michel nous dit qu’il Ă©coute beaucoup son instinct, les anciens, et les Ă©rudits de l’agriculture Ă  l’instar d’Yves Erody (gĂ©ologue spĂ©cialiste des terroirs) et Jack Petit (microbiologiste spĂ©cialiste du compost naturel).
Humblement, il reconnaît quand même que le patron c’est la nature et que le travail du vigneron est de l’accompagner.
Il nous emmène ensuite dans son chai où il nous montre tous ses outils de biodynamie.
Retour rapide à l’etxe pour enlever du feu une décoction d’orties qu’il prépare pour ses vignes.
Sur le chemin, nous croisons Iban et Théo, ses deux fistons, qui prennent les rênes du domaine. Deux grand gaillards de 27 et 32 ans qui s’avèrent aussi être deux joueurs professionnels de pelote basque.
Vous les connaissez sans doute, vous, qui êtes d’ici.
Nous finissons notre visite là où elle a commencé, autour de la table, à déguster les cuvées du domaine.
Pur, honnête et profond, les fins mots qui définissent la qualité de tout ce que nous goûtons.
Après une matinée bien remplie, en bonne compagnie, il est temps pour nous de continuer notre aventure. Il ne nous reste plus qu’à remercier chaleureusement Michel pour l’accueil et pour tout ce qu’il à pu nous transmettre.

Maxime Petit et Alexis Frenkel
La page FB de Cyclovino pour retrouver leurs aventures : Cyclovino

– – –
Cyclovino, voir et boire le monde…
C’est l’histoire de deux meilleurs potes depuis le biberon -Alex et Max- passionnés de vin, de cuisine et de voyage, qui décident un jour de se lancer dans une aventure folle : partir à la découverte des vignobles européens à vélo !
5 mois de randonnée cycliste, 5000km parcourus sur les routes de France, d’Espagne et du Portugal, soit d’innombrables rencontres toutes aussi magnifiques les unes que les autres pour partager la vie de merveilleux vignerons et cidriculteurs nature.

Un passage par le Pays Basque qu’ils nous offrent en partageant 3 de leurs rĂ©cits.


Chargement en cours...