OLENTZERO

Le Guide de la semaine décembre 2019

Aujourd’hui, malgré quelques irréductibles, on ne dit plus que Olentzero est le Père Noël des Basques.
Mais, qui sait pourquoi ce charbonnier revient lors du solstice d’hiver ?
Qui sait que cette fête n’est pas à l’origine pour les enfants déjà bien servis à l’époque de Noël ?

Si aujourd’hui Olentzero se sent obligé de leur distribuer des bonbons, autrefois seuls les jeunes hommes qui chantaient de maison en maison le 24 décembre, recevaient de quoi faire un bon repas le lendemain à Noël.
La génération montante était ainsi reconnue par les anciens (un tantinet misogynes).
Ainsi, en Europe, Olentzero serait le dernier avatar de Saturne, le dieu du temps et des moissons qu’on célébrait à la fin de l’année.
Ce genre de fête rappelle que chacun doit prendre sa place dans la société…

Pourquoi avoir fait de ce charbonnier un ivrogne alors qu’il annonce le retour des beaux jours et des moissons futures ?
Peut-être parce que, influencés par le consumérisme ambiant de Noël, nous reproduisons le rite des Saturnales sans en expliquer le sens.

En cette année 2019, regardez bien, Olentzero pourrait bien vous surprendre…
Le 21 décembre à Bayonne : Il va descendre de la rive droite (départ des résidences Breuer) vers le centre ville. Notre homme sera représenté par une marionnette géante réalisée par les jeunes et les habitants du quartier.
C’est ce personnage “hors norme” qui va accompagner le solstice d’hiver pour “relancer » le soleil afin que l’astre du jour gagne du temps sur la nuit.

C’est également lui qui lancera le second lâcher de lanternes à 19h30 de Bayonne.

Irez-vous ? Si oui, racontez-nous…

Texte et illustration : Claude Labat


Chargement en cours...